La chélidoine, une curieuse plante sauvage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La chélidoine, une curieuse plante sauvage.

Message  Aglaë Bigoudi le Dim 23 Mar - 16:27

Hello!

Pas de chance du tout ! Mon test de bouturage de chélidoine a carrément capoté.
J'avais pourtant réussi à créer des racines en maintenant une tige dans un récipient d'eau.
Mais non! Une fois le plant remis en terre, il n'a pas voulu reprendre, le chenapan.
 
Par contre, j'aimerais retenter l'expérience maintenant que, le printemps aidant, cette plante sauvage fait sa réapparition.

Dans notre région cependant, j'ai remarqué une chose à son propos et je me pose la question suivante:
se plaît-elle vraiment partout sur herbe ou sur gravats comme elle en a réputation ?

Sachant qu'elle ne prolifère pas du tout dans mon environnement, j'ai décidé de partir à sa recherche lors de promenades et j'ai été surprise de ma découverte.

Mon "home sweet home" situé sur un sommet entre deux vallées, là où coulent fleuve et rivières ne semble donc pas être une terre accueillante pour la chélidoine. Mais ai-je raison ?

En descendant vers la vallée, à faible allure de façon à pouvoir observer les bords de route où elle abonde généralement, j'ai remarqué que plus je me dirigeais vers le bas, plus je trouvais de jeunes chélidoines en train de pousser. Parfois même au pied de murs, ce qui confirmerait alors qu'elle n'est pas bien compliquée à vivre.... sauf chez nous.
En remontant alors par un autre chemin, celui des écoliers, plus je prenais de l'altitude (je parle ici d'une colline, pas d'une montagne !), moins je trouvais présence de cette espèce.
Arrivée au plateau entre deux vallées, plus une seule chélidoine en vue !
En redescendant vers la rivière, curieusement au fur et à mesure que le chemin conduisait vers l'eau, j'ai immédiatement repéré des chélidoines qui faisaient leur réapparition.
Curieux, non ?
Est-ce possible ?
N'étant pas botaniste du tout, je me pose néanmoins la question.
Qui pourrait m'informer sur ce point ?

Remerciements anticipés et bonne fin de WE

_________________
avatar
Aglaë Bigoudi

Messages : 156
Date d'inscription : 24/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chélidoine, une curieuse plante sauvage.

Message  Gabaye le Lun 24 Mar - 17:15

Bonjour Aglaë,

La Grande chélidoine aime les sols calcaires riches en azote. De plus c'est une plante de demi-ombre qui apprécie les sols frais. Il se peut donc que les sols où tu ne la rencontres pas soient simplement des sols acides ou neutres tandis que ceux où tu la rencontres soient en adéquation avec son biotope privilégié. Attention cependant à la présence de roches calcaires sur des sols acides ou neutres (vieux murs entre autres), dans ce cas elle peut s'installer. Le fait qu'il n'y ait peut-être pas d'ombre au sommet de tes collines est également un élément à prendre en compte. Je ne pense pas que l'altitude, dans ton cas, y soit pour quelque chose... elle peut pousser jusqu'à 1600 mètres en France !
Par contre c'est une plante qui se repique très mal  Wink 
avatar
Gabaye
Admin

Messages : 1078
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 61
Localisation : Nord Gironde

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gabaye-mycologie.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chélidoine, une curieuse plante sauvage.

Message  Aglaë Bigoudi le Mar 25 Mar - 15:37

Hello Gabaye!

De fait, le sol chez nous est acide (argileux aussi par endroits) si je me réfère au nombre de sapins qui trônent dans le coin et à la floraison annuelle de mes rhodos et azalées.
Notre propre terrain est d'ailleurs bordé de hauts sapins à l'arrière.
Je m'explique maintenant le pourquoi d'absence de chélidoine dans notre environnement.
Pourtant, comme je le disais, en descendant vers la vallée et en inspectant les accotements où de l'herbe nouvelle commence à faire son apparition, la terre semble assez légère. Mais bon comme tu dis, il suffit de présence de calcaire par dessous..... et ça prolifère.
Quant à la mi-ombre, elle est en effet plus rare dans la campagne des "hauts" plateaux ce qui explique peut-être la motivation de la chélidoine de ne pas y élire domicile.
Quant tu dis qu'elle a difficile de se laisser repiquer, tu penses que j'aurais dû laisser se créer davantage de racines avant de faire l'essai de mise en pot ? Pourtant, ces racines mesuraient au moins 5 à 6 cm et de petites feuilles timides garnissaient encore la tige. Mais peut-être devrais-je plutôt creuser profond histoire d'enlever terre et racines.
J'ai un jour tenté l'expérience avec une tanaisie et ça a marché 2 années. Après, la plante a capoté elle-aussi.

Autre question: Est-ce normal que je ne sache plus joindre ni un smiley ni une image sur le forum ?
J'ai essayé de poster mon plant de tanaisie par z.imagez et par Servimg mais rien à faire, ça refuse !
Pourtant le bbcode s'inscrit parfaitement dans mon post mais quand je prévisualise, rien ne fonctionne plus.

Je te remercie pour tes explications
Bonne fin de journée.

_________________
avatar
Aglaë Bigoudi

Messages : 156
Date d'inscription : 24/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chélidoine, une curieuse plante sauvage.

Message  Gabaye le Mar 25 Mar - 16:28

Pour les caractéristiques climatiques et du sol il y a un tableau là : http://www.tela-botanica.org/bdtfx-nn-16703-synthese. La plante n'aime pas trop la transplantation de manière générale alors si le sol où tu as mis la bouture ne lui convient pas il y a peu de chance qu'elle s'acclimate. Le mieux serait de la semer pour voir si elle pousse ou non.
Concernant les smileys et les images chez moi ça fonctionne, curieux  Exclamation
avatar
Gabaye
Admin

Messages : 1078
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 61
Localisation : Nord Gironde

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gabaye-mycologie.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chélidoine, une curieuse plante sauvage.

Message  Aglaë Bigoudi le Mer 26 Mar - 13:17

Merci pour toutes ces indications, Gabaye, j'en prends bonne note et vais de ce "clic" veiller aux graines!

Curieux en effet que je ne parvienne plus à poster quoi que ce soit, smiley ou image ???
Même refus des smileys du forum qui se trouvent dans la colonne droite de l'écran! C'est te dire.
Auparavant, ça ne posait pourtant pas de problèmes, je saisis mal pourquoi ça se passe maintenant.
Peut-être mon système date t-il un zeste ? Très possible. Mais tant que ça marchait....
Je vais de toute façon passer sur 7, c'est quasi immédiat. Le temps de mettre tout ça en route.
Wait and see.... Je te tiens informé.


Bonne journée.

_________________
avatar
Aglaë Bigoudi

Messages : 156
Date d'inscription : 24/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chélidoine, une curieuse plante sauvage.

Message  Aglaë Bigoudi le Jeu 3 Avr - 15:42

Hello! Very Happy

A propos de mes suppositions relatives aux plants de chélidoine qui pousseraient plus volontiers dans la vallée que sur les hauteurs du paysage, je crois que je me suis gourée sur toute la ligne  Embarassed  Embarassed  Embarassed .  

En poursuivant mes "fouilles", j'ai remarqué que, contrairement à ce que je pensais, des plants timides commençaient à croître dans mon bled alors que ceux proches des cours d'eau sont fleuris depuis belle lurette.
Donc,chez nous, on en trouve aussi bien sur les berges qu'en relative altitude (pour info: le signal de Botrange, point culminant de la Belgique a une altitude de 694m).
En définitive, je crois que le phénomène est normal sachant que la température des vallées est un ou deux degrés supérieure à celle des sommets. D'où des chélidoines plus tardives à certains endroits.
Bonne fin de journée.  Wink  

_________________
avatar
Aglaë Bigoudi

Messages : 156
Date d'inscription : 24/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La chélidoine, une curieuse plante sauvage.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum