Parasites.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parasites.

Message  Aglaë Bigoudi le Mar 3 Déc - 14:18

Hello! Very Happy 

La saison du gui s'annonce abondante.
Et Panoramix d'aiguiser sa serpe d'or pour se tailler l'ingrédient "number Ouuwane" nécessaire à la confection de sa potion magique.



La chute des feuilles terminée, quelques premières gelées significatives on tôt fait de nous informer....
Hé oui! l'hiver est bien là.
Couvrons nos arbustes fragiles et rentrons nos plantes au chaud, ça va cogner des genoux.

Saison des frimas ? Peu importe ! Le gui n'en a que faire. D'ailleurs, il ne demande que ça.
L'hiver, c'est la saison où il se montre au mieux de sa forme et s'observe parfaitement parmi les branches dénudées.
















_________________
avatar
Aglaë Bigoudi

Messages : 156
Date d'inscription : 24/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parasites.

Message  Gabaye le Mar 3 Déc - 16:54

Et bien voilà de quoi repousser les hordes ennemies ! mais gare à Obélix pour celui qui aurait la mauvaise idée de déraciner quelques chênes afin de montrer sa force Laughing...en tout cas et en ce qui concerne le parasitisme on est là en présence d'un représentant célèbre !
Je vois que l'on fait des coupe-vents avec de grands arbres par chez toi, c'est bien utile ! reste à planter des haies entre les troncs afin de faire un corridor biologique permettant aux animaux de se déplacer, de manger et de se reproduire. Smile 
avatar
Gabaye
Admin

Messages : 1078
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 62
Localisation : Nord Gironde

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gabaye-mycologie.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parasites.

Message  Aglaë Bigoudi le Mer 4 Déc - 13:47

Hello Gabaye! Very Happy 
Tu causes en parfait homme de la nature toi!
Moi je ne songeais pas si loin en prenant mes petites photos et j'ignorais que ces arbres alignés en rangs d'oignons en pleine campagne avaient une signification toute naturelle, celle de barrer le vent.
Cela dit, je crois avoir déjà vu des haies dressées entre des arbres, surtout entre des aubépines et j'ai cru que c'était pour simplement délimiter des parcelles. Comme quoi, on en apprend tous les jours davantage.

A propos du gui, j'ai trouvé assez curieux que les arbres de la vallée de la Meuse, ceux juste au bord du fleuve, sont pour la plupart truffés de gui. J'ai eu pour info que ce phénomène serait dû aux oiseaux qui vont picorer les grains et en transportent d'arbre en arbre. Le gui qui ne demande qu'à s'incruster pousse ainsi partout où ça lui chante.
J'ai observé un petit arbre âgé et trapu tellement envahi qu'on ne voyait quasiment plus ses branches. Un peu plus tard, il a été abattu. Probablement avait-il été vampirisé par ce parasite.

Mais à propos de cette prolifération du gui en bords de Meuse, d'Ourthe, d'Amblève,... et autres rivières, je me pose toutefois la question suivante: Pourquoi davantage de gui dans les vallées bordant les cours d'eau ?
Dans l'hypothèse où ce sont les oiseaux qui transportent les graines, les volatiles sont pourtant aussi présents dans les campagnes! Il doit bien y avoir une raison sup'.  
Bonne journée;)

_________________
avatar
Aglaë Bigoudi

Messages : 156
Date d'inscription : 24/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parasites.

Message  Gabaye le Mer 4 Déc - 14:06

Peut-être parce que les ripisylves sont assez souvent peuplées de peupliers et que certaines espèces de gui aiment cet arbre de par leur faculté à les approvisionner en eau, une eau dont le gui a fortement besoin.
avatar
Gabaye
Admin

Messages : 1078
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 62
Localisation : Nord Gironde

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gabaye-mycologie.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parasites.

Message  Aglaë Bigoudi le Mer 4 Déc - 14:27

Gabaye a écrit:Peut-être parce que les ripisylves sont assez souvent peuplées de peupliers et que certaines espèces de gui aiment cet arbre de par leur faculté à les approvisionner en eau, une eau dont le gui a fortement besoin.
C'est probablement une des raisons car le peuplier qu'il pousse sur les rives d'un cours d'eau ou non est naturellement gorgé d'une sève très liquide (on dirait de la Contrex!:lol: ).
Voilà de quoi susciter l'intérêt de notre parasite!
Extraite au printemps, la sève de bouleau fait merveille, paraît-il, prise en dépuratif ou contre les problèmes articulaires.
Il suffit de forer un trou dans le tronc, d'y insérer un fin tyau et de laisser couler le liquide dans un récipient.Wink 

_________________
avatar
Aglaë Bigoudi

Messages : 156
Date d'inscription : 24/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parasites.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum