Peltigera membranacea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peltigera membranacea

Message  Gabaye le Mar 12 Nov - 17:09

Un petit tour du côté des champignons lichénisés avec celui-ci, commun certes mais bien joli ! dommage qu'il m'ait fallu utiliser le flash, mais il fait très sombre en ce moment en forêt.

avatar
Gabaye
Admin

Messages : 1076
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 61
Localisation : Nord Gironde

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gabaye-mycologie.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  Margot le Mar 12 Nov - 23:05

Bien étrange ce champignon
avatar
Margot

Messages : 352
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 68
Localisation : Saint-Hubert - Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://au-jardin-du-borcq.forum-actif.net/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  Aglaë Bigoudi le Mer 13 Nov - 15:35

[quote="Gabaye"]Un petit tour du côté des champignons lichénisés avec celui-ci, commun certes mais bien joli ! dommage qu'il m'ait fallu utiliser le flash, mais il fait très sombre en ce moment en forêt.

Et tu penses que c'est le flash qui donne cet aspect luisant ?
Personnellement, je n'en avais jamais vu de pareils, ils sont splendides bien que pas appétissants du tout. Laughing 

_________________
avatar
Aglaë Bigoudi

Messages : 156
Date d'inscription : 24/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  Gabaye le Mer 13 Nov - 19:05

Avec l'humidité le flash rajoute de la brillance oui.
Ici je parle de "champignon lichénisé" mais il s'agit d'un...lichen ! les lichens ont été mis dans les champignons dernièrement, mais notre spécialiste Jlouis nous en dira plus quand il passera.
avatar
Gabaye
Admin

Messages : 1076
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 61
Localisation : Nord Gironde

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gabaye-mycologie.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  Cao le Mer 13 Nov - 20:18

Les lichens, ce sont bien des champignons qui ne me plaisent pas.
Ils mesurent combien ceux là?
Cao.

Cao

Messages : 94
Date d'inscription : 22/10/2013
Localisation : Bethune 62

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  Gabaye le Mer 13 Nov - 21:25

30 cm de diamètre environ, mais chez les lichens il y a de très belles espèces, pourquoi est-ce qu'ils ne te plaisent pas Cao ? Smile 
avatar
Gabaye
Admin

Messages : 1076
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 61
Localisation : Nord Gironde

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gabaye-mycologie.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  Aglaë Bigoudi le Jeu 14 Nov - 15:07

Sur la photo, on voit nettement le champignon brun luisant.
Ce qui me surprend un peu, en regardant de nouveau l'image, c'est que l'ensemble soit ainsi parsemé de petits "machins" orange.  
Cela fait-il partie du champignon ou s'agit-il d'autre chose comme des petits glands de chêne ?
C'est en tout cas très curieux. Laughing
Ne me dis pas que c'est ça le champignon hein, Gabaye, parce que là, je vais de suite m'acheter la dioptrie sup'   Laughing

_________________
avatar
Aglaë Bigoudi

Messages : 156
Date d'inscription : 24/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  Gabaye le Jeu 14 Nov - 15:53

Il faut savoir qu'un lichen c'est un organisme symbiotique entre une algue et un champignon. Ce dernier est rarement visible, tout ce petit monde est entremêlé dans les différentes couches du lichen. Ce que tu vois en rouge brunâtre ce sont les apothécies, les organes reproducteurs du lichen (on peut même dire du champignon, puisque lui seul peut se reproduire dans un lichen !). Des spores vont donc être dispersées par ce moyen et si elles rencontrent une algue compatible alors une nouvelle symbiose va s'effectuer et un nouveau lichen naître...Smile 
avatar
Gabaye
Admin

Messages : 1076
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 61
Localisation : Nord Gironde

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gabaye-mycologie.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  Cao le Jeu 14 Nov - 20:28

Le lichen que je n'aime pas est celui qui étouffe mes arbres.
Celui là est assez particulier, pas particulièrement beau à mon gout. Le noir rends rarement hommage aux champignons je trouve.
Je n'ai jamais gouté de trompette de la mort, j'aimerais mais je ne les trouve pas jolies par exemple.
Cao.

Cao

Messages : 94
Date d'inscription : 22/10/2013
Localisation : Bethune 62

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  Gabaye le Jeu 14 Nov - 20:56

Les lichens ne sont pas des parasites, ils n'étouffent pas les arbres...ils s'en servent juste comme support Wink 
En ce qui concerne les champignons noirs, si ils sont très noirs ils peuvent être jolis mais c'est une question de goût !
avatar
Gabaye
Admin

Messages : 1076
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 61
Localisation : Nord Gironde

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gabaye-mycologie.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  Aglaë Bigoudi le Ven 15 Nov - 16:57

Gabaye a écrit:Il faut savoir qu'un lichen c'est un organisme symbiotique entre une algue et un champignon. Ce dernier est rarement visible, tout ce petit monde est entremêlé dans les différentes couches du lichen. Ce que tu vois en rouge brunâtre ce sont les apothécies, les organes reproducteurs du lichen (on peut même dire du champignon, puisque lui seul peut se reproduire dans un lichen !). Des spores vont donc être dispersées par ce moyen et si elles rencontrent une algue compatible alors une nouvelle symbiose va s'effectuer et un nouveau lichen naître...Smile 

Merci pour l'information, Gabaye, elle ne manque pas d'intérêt.
Si je saisis bien l'un ne peut donc naître sans l'autre ? Pas d'apothécies pas de champignon !
Mais ceci s'applique t-il à donc toutes les espèces sans exception ?

Avoir l'occasion d'observer des organes reproducteurs de lichens d'une telle taille, c'est assez rare, non ?
En tout cas, moi, j'ignorais tout ceci, je n'avais jamais vu.

_________________
avatar
Aglaë Bigoudi

Messages : 156
Date d'inscription : 24/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  Gabaye le Ven 15 Nov - 19:00

Les uns ne peuvent pas vivre sans les autres. Il y a 3 modes de reproduction chez les lichens :
- la reproduction végétative, par bouturage ou grâce à des éléments que l'on nomme "isidies" et "soralies".
- la reproduction asexuée qui se fait par le champignon grâce à des "conidies".
- la reproduction sexuée qui se fait également par le champignon par l'intermédiaire des apothécies mais également d'éléments que l'on nomme "péritèces".
Ces éléments sont plus ou moins visibles selon le lichen. Ici l'apothécie est bien visible mais ce n'est pas rare.
avatar
Gabaye
Admin

Messages : 1076
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 61
Localisation : Nord Gironde

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gabaye-mycologie.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  Aglaë Bigoudi le Sam 16 Nov - 13:35

Il me faudra encore un peu de temps pour bien assimiler.
Ce n'est pas du tout mon rayon mais je me rends compte que l'intérêt y est.
C'est en tout cas passionnant.

_________________
avatar
Aglaë Bigoudi

Messages : 156
Date d'inscription : 24/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  Gabaye le Sam 16 Nov - 13:59

Oui, la biologie du Vivant est assez complexe lorsqu'on l'aborde au début, mais c'est passionnant en effet ! après il faut s'habituer à des termes inhabituels, comme dans toute science Smile 
avatar
Gabaye
Admin

Messages : 1076
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 61
Localisation : Nord Gironde

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gabaye-mycologie.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  Aglaë Bigoudi le Sam 16 Nov - 14:32

Je pense que, pour la prochaine saison des champignons, je vais me trouver un petit microscope pour bien observer et différencier, prendre ensuite des notes pour pouvoir comparer,....
Cet outil pourrait aussi servir à observer les insectes ou les plantes pourquoi pas.
Au temps où je frottais mes jeans sur les bancs de l'école, je me passionnais toujours pour ce genre d'observations.
Et puis j'ai penché pour tout autre chose.

Certes, je ne cherche pas à acquérir un microscope comparable à celui de l'observatoire de Bruxelles, un tout petit modèle performant suffira pour effectuer mes beaux débuts.Wink

_________________
avatar
Aglaë Bigoudi

Messages : 156
Date d'inscription : 24/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  jlouis le Sam 16 Nov - 21:44

Belle photo Pascal bravo !
Oui j'ai trainé un peu les savates..mais tu as très bien résumé. Bon...spécialiste,  est un grand mot...disons que je m'y intéresse aussi Wink 

Aglaë Bigoudi a écrit:Je pense que, pour la prochaine saison des champignons, je vais me trouver un petit microscope pour bien observer et différencier, prendre ensuite des notes pour pouvoir comparer,....
Cet outil pourrait aussi servir à observer les insectes ou les plantes pourquoi pas.
Au temps où je frottais mes jeans sur les bancs de l'école, je me passionnais toujours pour ce genre d'observations.
Et puis j'ai penché pour tout autre chose.

Certes, je ne cherche pas à acquérir un microscope comparable à celui de l'observatoire de Bruxelles, un tout petit modèle performant suffira pour effectuer mes beaux débuts.Wink
Bonsoir Aglaë
Il est bien-sur bon de posséder un microscope dans ses outils de détermination. Mais je pense pour ma part qu'il est préférable d'avoir avant tout une loupe binoculaire. L'observation macroscopique est primordial dans les débuts et bien plus important que l'observation microscopique. l'apprentissage passe par l'observation des éléments presque invisible à l’œil, comme les apothécies que Pascal à parlé plus haut mais également les poils, sorédies, thalle ou tout autres éléments minuscules servant à la reconnaissance d'un lichen. Wink


Dernière édition par jlouis le Dim 17 Nov - 17:38, édité 1 fois

_________________
"quand je vais raconter ça à ma femme… !"
avatar
jlouis

Messages : 620
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 53
Localisation : Alpes-Maritimes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  Aglaë Bigoudi le Dim 17 Nov - 14:38


Voilà un bonne suggestion! J'aimerais acquérir un bon matériel de base sans pour autant opter pour le plus sophistiqué, ça n'est pas le but pour commencer.
Je pense aussi qu'un ouvrage documentaire, de la vaste série les "Nuls", doit exister au rayon champignons.
Je m'en informerai lors d'une prochaine visite chez le libraire.
Les livres truffés de jolies photos sont nombreux mais ils ont souvent le désavantage de privilégier les images au détriment des explications. J'en possède déjà pas mal de ce type.
Ce dont j'ai besoin c'est d'un ouvrage réservé aux débutants "zéro niveau".
En ce qui me concerne, ce genre de livre constituerait le meilleur des guides.

_________________
avatar
Aglaë Bigoudi

Messages : 156
Date d'inscription : 24/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  jlouis le Dim 17 Nov - 17:49

Aglaë Bigoudi a écrit:
Voilà un bonne suggestion! J'aimerais acquérir un bon matériel de base sans pour autant opter pour le plus sophistiqué, ça n'est pas le but pour commencer.
Je pense aussi qu'un ouvrage documentaire, de la vaste série les "Nuls", doit exister au rayon champignons.
Je m'en informerai lors d'une prochaine visite chez le libraire.
Les livres truffés de jolies photos sont nombreux mais ils ont souvent le désavantage de privilégier les images au détriment des explications. J'en possède déjà pas mal de ce type.
Ce dont j'ai besoin c'est d'un ouvrage réservé aux débutants "zéro niveau".
En ce qui me concerne, ce genre de livre constituerait le meilleur des guides.
Pour ce qui est des livres, je préconise pour débuter, ceux avec de belles photos et peu d'espèce. Certain préconise à tort pour les débuts, des guides comprenant 3000 espèces ou des guides représentant des dessins, pire des schémas.
Lorsque l'on commence, nul besoins d'avoir 3000 espèces sous les yeux et reconnaitre un champignon à partir d'un dessin est souvent mission impossible pour le novice.
Une centaines d'espèces à connaitre est bien suffisant et rien de mieux qu'une superbe photo. Trouver ensuite un guide contenant un beau texte et une belle photo n'est pas courant, il est vrais.

Jlouis

_________________
"quand je vais raconter ça à ma femme… !"
avatar
jlouis

Messages : 620
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 53
Localisation : Alpes-Maritimes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  Gabaye le Dim 17 Nov - 19:24

Cependant et avec ce genre de livre il ne faudra pas penser que le champignon que l'on a trouvé et qui ressemble à la photo du livre est bien le bon !...surtout si on a l'intention de le consommer ! il ne faut pas oublier qu'il existe en France métropolitaine près de 30 000 espèces et que seulement un peu plus de la moitié a été identifié...
Je vois les livres auxquels Jlouis fait référence implicitement, personnellement et pour un prix équivalent je trouve que certains de ceux-ci ont de belles photos et des explications claires et que le nombre, justement, permet de se rendre compte de la grande diversité fongique tout en permettant éventuellement de trouver son espèce.
Fabrice qui utilise un de ceux-là, le GEPR(clic) pour ne pas le nommer, et qui débute nous dira, si il le veut bien, ce qu'il en pense...Smile 

Il y a donc différentes approches, toutes utiles et enrichissantes en fonction de ce que l'on veut faire, après c'est un choix personnel !
avatar
Gabaye
Admin

Messages : 1076
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 61
Localisation : Nord Gironde

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gabaye-mycologie.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  jlouis le Dim 17 Nov - 20:14

Gabaye a écrit:Cependant et avec ce genre de livre il ne faudra pas penser que le champignon que l'on a trouvé et qui ressemble à la photo du livre est bien le bon !...surtout si on a l'intention de le consommer ! il ne faut pas oublier qu'il existe en France métropolitaine près de 30 000 espèces et que seulement un peu plus de la moitié a été identifié...
Je vois les livres auxquels Jlouis fait référence implicitement, personnellement et pour un prix équivalent je trouve que certains de ceux-ci ont de belles photos et des explications claires et que le nombre, justement, permet de se rendre compte de la grande diversité fongique tout en permettant éventuellement de trouver son espèce.
Fabrice qui utilise un de ceux-là, le GEPR(clic) pour ne pas le nommer, et qui débute nous dira, si il le veut bien, ce qu'il en pense...Smile 

Il y a donc différentes approches, toutes utiles et enrichissantes en fonction de ce que l'on veut faire, après c'est un choix personnel !
Salut Gabaye Je pensais plutôt aux guides de Régis Courtecuisse et celui de Marcel Bon, qui reste pour nous les deux meilleurs ouvrages en la matière, mais difficile de mettre entre toute les mains.
Le GEPR de Guillaume Eyssartier et Pierre Roux reste l'un des meilleurs ouvrages actuels aussi bien pour, le novice que pour l'amateur confirmer, c'est une très belle référence.
Sans vouloir apprendre à reconnaitre 30 000 espèces, il est d'abord bon de savoir en reconnaitre parfaitement quelques uns par années. Il faudra sélectionner au début entre les toxiques et quelques bons comestibles.
L'accumulation d'espèce dans le cerveau ne pourra se faire qu'avec le temps, la patience, le travail...et surtout sans bruler les étape. Je pense qu'au début il y a erreur que d'apprendre les espèces que d'un seul genre ou deux. je préconise par exemple 10 ou 20 toxiques, et autant de comestibles avant tout. Les autres viendront ensuite, et bien sur..apprendre à identifier les familles, les genres, qui est très important.
Pour les lichens, nous adopterons une approche différente car pas de comestible et très peu d’Intérêt donc sur la toxicité. Les familles, les genres et les groupes seront plutôt étudiés. les espèces viendrons de fils en fils
C'est mon approche personnel. D'autre auront une autre vue sur l'apprentissage. Chacun doit trouver sont plaisir.

_________________
"quand je vais raconter ça à ma femme… !"
avatar
jlouis

Messages : 620
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 53
Localisation : Alpes-Maritimes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  Aglaë Bigoudi le Lun 18 Nov - 16:28

Merci pour vos informations.
J'ai noté les références des livres suggérés Wink 

Il est vrai qu'une cueillette ne correspond pas toujours 5 sur 5 à une photo.

La plupart du temps le photographe s'efforce d'obtenir le meilleur cliché possible, au besoin, on fonce ou on éclaicit, on retravaille sa photo de façon à bien présenter son sujet et puis on s'aperçoit que son champignon ressemble moins bien à l'original.

A ce propos, je me souviendrai toujours d'un moment intéressant que j'ai vécu avec des gens de la photo/reportage pub pour TV, presse et magazines.
Avant de donner le coup de "clic", dans le domaine culinaire, par exemple, on ne reculait devant rien pour donner un sup' d'allure au sujet.
La préparation photo d'un plat cuisiné demandait un temps fou et une patience infinie le but final étant d'inciter un maximum à l'achat évidemment.
Pour donner un effet luisant, on n'hésitait pas s'il le fallait à "maquiller" un plat, à badigeonner certaines parties d'huile pour donner un effet luisant.
Quant au "trucage" qui suivait lors de la finalisation de l'image, il demandait encore patience et une grande compétence.
Seulement voilà,... en face d'une assiette garnie ainsi "transformée"  pour les prises de vues, qui aurait jamais osé y toucher ? Laughing 
Mais, il faut le reconnaître, ces gens réalisaient des choses incroyables.

J'imagine que c'est parfois pareil au rayon photos de champignons.
Il est impératif, d'inciter à acheter le livre par une page de couverture attrayante et un contenu d' images bluffantes.
C'est parfois le cas de certains livres que je possède et qui m'ont déçue sur bien des points.
Quant aux ouvrages ne contenant quasi que des dessins, ces derniers sont en effet souvent aproximatifs.
Mais on fait avec et, par mesure de prudence, on s'abstient de consommer.
En ce qui me concerne, aucun risque, j'observe mais je ne goûte pas.Wink 

_________________
avatar
Aglaë Bigoudi

Messages : 156
Date d'inscription : 24/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  fabrice14 le Lun 18 Nov - 21:38

bonsoir à tous .

alors Aglaë tu veux aussi remuer tes méninges avec des livres sur les champis !
J-Louis et Pascal ont bien resumé les possibilités que tu as .
personnellement , j'ai trouvé avec le GEPR un allié indéniable pour apprendre et progrésser
dans ce monde vaste qu'est la mycologie .c'est un livre complet , les textes sont facile à comprendre , clair et direct et trés bien expliqué .le chapeau , pied ,chair ,odeur et habitat sont ainsi décrit , pour les plus avertis , les spores de chaques champignons .trés important pour nous débutant , les variations et surtout les confusions avec d'autres èspèces avec le numéro de page correspondant .sans oublier si c'est un champignon commun , rare ou carrément à protèger .le tout avec des smiley pour nous indiquer s'ils sont comestible ,sans intèret ou indigeste , toxique ou bien mortel , avec un glossaire explicatif pour les mots dit professionel ,index des noms en français et latins .les photos sont également trés belles mais des fois les couleurs et la forme varient dans la réalité donc dans le doute toujours se réfférer à des pros comme J-Louis et pascal .la seule chose que j'ai faite c'est de coller des petits post it de couleurs plastique à chaque nouvelle découverte ce qui me permet d'y retourner plus rapidement pour préserver mes connaissances .
bref..je le conseille à quiconque qui s'intérresse à la mycologie et aux débutants comme moi .Very Happy 

_________________
L'altruiste trouve sans le chercher ce que l'égoïste cherche sans le trouver . Emile Coué
avatar
fabrice14

Messages : 211
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 46
Localisation : rotterdam pays-bas

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peltigera membranacea

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum