Un vénérable rosier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un vénérable rosier

Message  Chave le Sam 23 Juin - 7:56

Bonjour,

Ce vénérable rosier est accroché à l'angle de la façade de notre demeure depuis au moins 1933 comme l'atteste une carte postale où il figure déjà ainsi qu'une petite fille de 10 ans actuellement âgée de 90 ans.
Ci-après une autre vue du rosier.

[i]
Pour en savoir plus sur la rue de Jaugey hier et aujourd'hui, un clic ici


Dernière édition par Chave le Sam 23 Juin - 9:34, édité 1 fois
avatar
Chave

Messages : 34
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 70
Localisation : 21410 Barbirey-sur-Ouche

Voir le profil de l'utilisateur http://vallee-ouche.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vénérable rosier

Message  Gabaye le Sam 23 Juin - 8:48

Magnifique rosier et belle demeure !
On peut se poser la question de savoir jusqu'à quel âge certains rosiers peuvent-ils vivre ?
avatar
Gabaye
Admin

Messages : 1078
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 61
Localisation : Nord Gironde

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gabaye-mycologie.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vénérable rosier

Message  Margot le Sam 23 Juin - 18:41

Superbe ce rosier
avatar
Margot

Messages : 352
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 68
Localisation : Saint-Hubert - Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://au-jardin-du-borcq.forum-actif.net/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vénérable rosier

Message  Aglaë Bigoudi le Mar 24 Sep - 15:34

Gabaye a écrit:Magnifique rosier et belle demeure !
On peut se poser la question de savoir jusqu'à quel âge certains rosiers peuvent-ils vivre ?

Et bien là, je me pose la même question à propos de l'âge que peut atteindre un rosier car j'ai failli perdre le mien.
Age normal ou maladie ? Allez savoir !

Il y a tellement longtemps que je n'ai plus souvenance de l'âge exact de ce " Pierre de Ronsard" mais j'aurais tendance à dire 18 à 20 ans.
Lorsque je l'ai planté, sa hauteur n'excédait pas les 30 cm. Et puis il a grimpé (sans pour autant monter très haut) pour nous offrir chaque saison une multitude de fleurs d'un rose allant vers un verdâtre léger au bord des pétales.







Et puis, soudain, cette fin août 13, je l'ai vu dépérir sans raison apparente.
Les feuilles ont subitement bruni en se flétrissant.
Bref, mon rosier était en train de mourir.
J'ai coupé tout ce qui me semblait mort et j'ai remarqué l'absence de "vert" à l'intérieur de certaines branches.
J'ai taillé sévère, j'ai pulvérisé de l'anti-bestioles et de la bouillie bordelaise.
Quelque temps après, mon rosier reprenait tout doucement vie et de nouvelles petites feuilles apparaissaient.
Sans crier au miracle, car la saison froide va arriver, je suis ravie de peut-être l'avoir sorti d'un mauvais pas.
La question que je me pose reste cependant sans réponse: Qu'a bien pu contracter mon rosier  ?

_________________
avatar
Aglaë Bigoudi

Messages : 156
Date d'inscription : 24/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vénérable rosier

Message  Margot le Mar 24 Sep - 21:19

Wah , magnifiques ces roses

Les rosiers doivent être tailler légèrement chaque année
avatar
Margot

Messages : 352
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 68
Localisation : Saint-Hubert - Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://au-jardin-du-borcq.forum-actif.net/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vénérable rosier

Message  Gabaye le Mar 24 Sep - 21:34

Mais c'est vrai que pour les vieux rosiers un peu malades une taille sévère permet de leur redonner du "punch"...on a de belles surprises parfois ! et rapidement.
avatar
Gabaye
Admin

Messages : 1078
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 61
Localisation : Nord Gironde

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gabaye-mycologie.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vénérable rosier

Message  fabrice14 le Mar 24 Sep - 23:18

les rosiers ,c'est bien connue , sont trés sensibles aux maladies et surtout au mildiou .c'est pour cela que bon nombre de maraichers ou vignerons en plantent aux abords de leurs champs non pas pour faire jolie mais pour prevenir cette maladie .le rosier est touché en premier et comme cela ils peuvent traiter leurs plants avant qu'ils ne soit contaminés .sinon la taille c'est léger avant l'hiver et court au printemps .

_________________
L'altruiste trouve sans le chercher ce que l'égoïste cherche sans le trouver . Emile Coué
avatar
fabrice14

Messages : 211
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 46
Localisation : rotterdam pays-bas

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vénérable rosier

Message  Aglaë Bigoudi le Mer 25 Sep - 13:05

Mon rosier aurait-il donc pu être atteint de mildiou, Fabrice ?

C'est intéressant ce que tu me dis là.
Y aurait-il une relation à faire avec mes 2 "tomatiers" ?
Ces plants de tomates sont une autre expérience que j'ai faite cette année.
Ils ont soudainement attrapé cette maladie (enfin, je crois qu'il s'agit du mildiou)

Regarde, tout devient brun et impropre à la consommation alors que d'autres tomates sont saines et mûrissent parfaitement:



Et en te lisant à l'instant, je viens immédiatement de faire le rapprochement entre mon rosier malade et mon "tomatier" dont les fruits brunissent.

Et si c'étaient les plants de tomates les responsables finalement ?
Ne serait-ce pas eux qui ont filé la ch'touille à mon rosier adoré ?
Serait-ce possible ?
Pourtant, j'avais vaporisé généreusement l'un et les autres à la bouillie bordelaise avec un petit plus d'insecticide pour le rosier.
C'est tellement compliqué parfois la nature Rolling Eyes .

Tiens, ce rosier rouge, par exemple.



Il était à trois-quarts mort au fond du jardin.
Va savoir pourquoi ? Il ne montrait alors aucun signe flagrant de maladie mais il fleurissait mal.
Peut-être s'ennuyait-il au fond de son trou ?
Je l'ai déterré dans l'intention de le mettre au compost.
Et puis je me suis dit: non! je lui donne une autre chance. Et je l'ai placé à côté d'un laurier cerise.
Et bien, il y a grimpé le coquin! lol! 
Comme quoi, quand une plante ne se plaît pas où elle est....Wink

_________________
avatar
Aglaë Bigoudi

Messages : 156
Date d'inscription : 24/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vénérable rosier

Message  fabrice14 le Mer 25 Sep - 22:55

bonsoir Aglaë ,et les autres .
oui il est clair que tes tomates ont bien attrapé le mildiou qui est en fait un parasite et non un champignon qui se propage grace à l'humidité .le premier conseil que je peux te donner c'est de vite arracher les plants trop touché par la maladie pour évité que cela se propage sur les autres plantes .sinon va sur google et la tu trouveras toutes les méthodes pour le combattre .bon courage .Wink

_________________
L'altruiste trouve sans le chercher ce que l'égoïste cherche sans le trouver . Emile Coué
avatar
fabrice14

Messages : 211
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 46
Localisation : rotterdam pays-bas

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vénérable rosier

Message  Margot le Mer 25 Sep - 23:59

Bonsoir tout le monde

Le mildiou , commence par attaquer les feuilles des plants de tomates et se propage à la tomate, ici les taches sont brunes.

L'oïdium , est de taches blanches sur les feuilles du plant.

Enlever les plants attaqués comme dit Fabrice et brûler c'est la meilleure solution.

On peut traiter avant l'apparition de mildiou et de l'oïdium à l'aide de produits naturels

je regardes demain pour ces produits
avatar
Margot

Messages : 352
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 68
Localisation : Saint-Hubert - Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://au-jardin-du-borcq.forum-actif.net/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vénérable rosier

Message  Aglaë Bigoudi le Jeu 26 Sep - 12:36

Hello tous! Very Happy 
Merci Margot et Fabrice pour vos informations.
Celles-ci vont beaucoup m'apporter car si je suis une "Touche-à-tout", je fais aussi partie des "j'y connais rien".
Cela dit, j'adore m"informer de tout ce qui est relatif à la nature.

Ce qui est le plus curieux avec ces tomates, c'est la vitesse à laquelle ce parasite a envahi mes plants.
Le printemps fut maussade, l'été fut chaud et assez sec, peut-être le refroidissement de la température et quelques pluies en fin d'été ont-elles "boosté" l'apparition de problèmes déjà existants mais pas nécessairement visibles.
Humidité + chaleur suivi de refroidissement...et voilà le travail!
En tout cas,  en me référant à votre expérience et à vos infos, c'est de plus en plus le sentiment que j'ai.
Tout est apparu si subitement.
Et je suis maintenant persuadée que la maladie de mon rosier n'est pas étrangère à tout ceci.
Je suis heureuse de vous en avoir parlé et je m'en vais arracher tout ce beau monde et y mettre le feu vite fait.
En espértant que tout ceci ne se répétera pas la saison prochainelors d'autres "essais".

Maintenant, les tomates sont toutes cueillies .
Celles qui ne sont pas atteintes mûriront à la lumière.
Les autres, les suspectes, iront à la poubelle.  
On ne va pas en faire un fromage! 

Encore merci pour vos infos.Wink

_________________
avatar
Aglaë Bigoudi

Messages : 156
Date d'inscription : 24/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vénérable rosier

Message  Margot le Jeu 26 Sep - 18:57

Bonjour Aglaë

Avec les tomates qui ne sont pas mûrs tu peux réaliser de la confiture qui

accompagnera des viandes , comme le porc et le gibier par exemple

@ je n'oublie pas les produits naturels pour le mildiou et l'oidïum
avatar
Margot

Messages : 352
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 68
Localisation : Saint-Hubert - Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://au-jardin-du-borcq.forum-actif.net/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vénérable rosier

Message  Gabaye le Jeu 26 Sep - 21:40

Bien le bonsoir à vous Smile 
Juste un petit passage pour dire que le bicarbonate de soude utilisé comme fongicide contre le mildiou des rosiers, des tomates, etc...ça marche !
- 10 grammes (environ 1 c. à table) de bicarbonate de soude
- 4 litres d'eau
- 40 ml (2½ c. à table) d'huile horticole ou de savon doux ou de liquide vaisselle

Bonne soirée

avatar
Gabaye
Admin

Messages : 1078
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 61
Localisation : Nord Gironde

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gabaye-mycologie.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vénérable rosier

Message  Aglaë Bigoudi le Ven 27 Sep - 15:39

Gabaye a écrit:Bien le bonsoir à vous Smile 
Juste un petit passage pour dire que le bicarbonate de soude utilisé comme fongicide contre le mildiou des rosiers, des tomates, etc...ça marche !

Le bicarbonate alimentaire peut-il convenir ?
Puis-je déjà en asperger les végétaux ?

Généralement j'utilise ce produit lors de la cuisson des légumes verts pour leur conserver leur belle couleur.
Bonne fin de journée à tous;)

_________________
avatar
Aglaë Bigoudi

Messages : 156
Date d'inscription : 24/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vénérable rosier

Message  Gabaye le Ven 27 Sep - 18:06

Oui, le bicarbonatde de soude alimentaire est régulateur du pH, donc de l'acidité des surfaces traitées, ce qui permet une limitation de la propagation fongique.
avatar
Gabaye
Admin

Messages : 1078
Date d'inscription : 28/05/2010
Age : 61
Localisation : Nord Gironde

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gabaye-mycologie.eu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vénérable rosier

Message  Margot le Ven 27 Sep - 18:54

Bonsoir

Aglaë , Pascal viens de te communiquer la " recette"  du bicarbonate , c'est aussi du bicarbonate que je parlais

Merci Pascal

On peut utiliser le savon  noir ou de Marseille également
avatar
Margot

Messages : 352
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 68
Localisation : Saint-Hubert - Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://au-jardin-du-borcq.forum-actif.net/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vénérable rosier

Message  Aglaë Bigoudi le Sam 28 Sep - 13:22

Hello tous!Very Happy 
Voilà d'excellentes astuces!
Merci de me les avoir communiquées.
J'imagine que ce traitement doit être pulvérisé en remplacement de la bouillie bordelaise qui, finalement, semble efficace, mais est tout de même assez onéreuse.

Une question encore:
J'ai donc l'impression que tout mes végétaux subissent le même sort que celui des tomates et du rosier.
Chacun a ses symptomes perso mais ils semblent toutefois avoir une même origine.
Les rhodos me donnent chaque année une magnifique floraison.

Voici l'un d'eux ce printems 13


Pour l'instant, à l'instar de l'automne précédent, certaines feuilles deviennent jaunes puis rouges et tombent.
Ce qui explique le feuillage assez clairsemé de ce rhodo.
Les autres ne semblent pas atteints.

Celui-ci, par exemple, demeure vert toute l'année et fleurit abondamment.



Mais il n'en est pas de même pour mes lauriers cerise qui se dénudent progressivement.
En fin de saison, les feuilles deviennent rousses, craquent, tombent au sol et certaines branches ne sont plus que du bois mort. Bref, à certains endroits, le massif est tout nu!





Voici ce même massif en 2008.
Manifestement, il y a un problème.
Même s'il a été élagué entretemps, ce massif affichait alors une bonne santé..



Ce phénomène pourrait-il être dû la même maladie (le mildiou)  que celle des tomates ?
Serait-ce possible que ce mildiou fasse des ravages sur l'ensemble des végétaux ?

Dans l'affirmative, puis-je leur administrer un même traitement au bicarbonate alimentaire ?

Bon WE à tous et encore merci pour vos conseils  Wink

_________________
avatar
Aglaë Bigoudi

Messages : 156
Date d'inscription : 24/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vénérable rosier

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum